Warhammer – 18e séance – le Pouvoir derrière le trône

Mon personnage est devenu Champion de Justice: BELCARADRIS

Fin du deuxième jour de festival. Vous rendez visite aux Middenmarshals, les trois seigneurs qui gèrent la sécurité dans la ville et au-dehors. Ceux-ci vous remercient d’attirer leur attention sur le danger que représenterait Gothard Von Wittgenstein, mais l’entretien ne découle sur rien de très concret. Pendant que Vladimir et Godefroid rencontrent l’entraîneur et le capitaine de l’équipe des Menuisiers de Middenheim pour mettre au point les prémices du dopage sportif, Bel Caradris et Elke Külnar se rendent au Collège Royal de Musique où des ménestrels elfes donnent un concert devant une brochette de personnalités. Le soir, vous vous retrouvez à l’auberge à l’exception de Godefroid qui erre en quête de la fille rencontrée la veille, mais en vain. Les personnages présents à l’auberge sont alors tirés de leur sommeil par des bruits de lutte dans la salle commune. Des hommes-bêtes sont entrés dans l’auberge et saccagent la salle commune. Vous subissez quelques vilaines blessures mais vous réussissez à vous défaire de ces viles créatures et la pauvre Tiasmara, la cuisinière, est sauvée des griffes de ces créatures. En fouillant les humanoïdes, vous trouvez sur l’un d’eux une peluche d’enfant creuse et à l’intérieur, un message d’appel à l’aide. Les gardes prétendent cependant ne pas avoir connaissance d’un enlèvement d’enfant. Apparemment, les gardes ont coursé les hommes-bêtes une partie de la nuit avant qu’ils n’entrent dans l’auberge, probablement pour semer leurs poursuivants.

Le lendemain, Elke s’offusque que ses compagnons aient d’autres choses en tête que le bien de l’enfant enlevé. En effet, Bel Caradris et Otto se rendent aux Défis au Champion, défi que l’elfe entend bien relever. Après un rapide round d’observation, le Champion subit une attaque rapide de l’elfe et perd donc son titre devant une foule médusée. Mais cela ne semble pas trop l’affecter. Il donne quelques conseils à Bel Caradris et lui demande de se présenter au Palaz du Graf dans l’après-midi. Mais le spectacle continue et devant une foule qui hésite à chérir son nouveau Champion, un nain ne peut supporter de voir un elfe s’emparer du titre. Las, le combat est bref et sanglant. Oubliant qu’il était une vraie machine à tuer ou pensant avoir à faire à un adversaire à sa mesure, Bel Caradris frappe le pauvre nain de toutes ses forces et lui enfonce la cage thoracique en un coup magistral… Les prêtres présents ne peuvent déjà plus rien pour lui lorsqu’ils arrivent près du corps sans vie. Il est conseillé au nouveau Champion de s’éclipser discrètement… L’ambiance en ville entre elfes et nains n’est pas au beau fixe. L’affront risque de passer pour une insulte de plus. Pendant ce temps, Vladimir et Godefroid réussissent à convaincre « leur » équipe de Rotzball de tester leur produit miraculeux.

Dans l’après-midi, Bel Caradris, pas très à l’aise, se rend à une réception dans les Jardins Royaux et y rencontre pas mal de gens, comme les maîtres de la Guilde de Sorcellerie, le médecin du Graf, le trucculent Pavarotti, la jeune princesse Katarina et son chaperon mais aussi Rallane Lafarel, le ménestrel elfe. Il s’enquiert de la santé du Graf et apprend que le fils de celui-ci est malade alors que le Graf lui-même n’est pas en pleine forme non plus. Durant ce temps, les compagnons de l’elfe se rendent chez les combattants des tunnels sous le temple de Grugni et leur parlent de leur mésaventure avec les hommes-bêtes. Les nains acceptent de leur confier un renifleur et son maître pour tenter de suivre la piste de ces créatures. Par la suite, Bel Caradris est reçu au Palaz du Graf afin d’y recevoir formellement son titre et d’apprendre ses nouvelles obligations. Tout le groupe est enfin réuni le soir pour tenter de retrouver la pauvre enfant…

Dans les tunnels, le chien réussit à retrouver une piste qui les mène dans une taverne populaire des bas quartiers. Là, le chien s’en prend à une jeune femme qui tente de prendre la fuite, mais vous la rattrapez assez vite. Après un interrogatoire serré, elle accepte de vous conduire à sa planque. Mais une fois devant la porte, elle donne un signal à ses complices et l’un d’eux tente de prendre la fuite. Il est heureusement récupéré par Vladimir et Elke. La fouille de la planque donne lieu à un nouveau combat contre un bandit et un ogre, mais la petite fille est récupérée et finalement ramenée chez son père, le Seigneur des Lois Ehrlich. Celui-ci est un homme abattu et il est difficile de le remettre sur le droit chemin. Pour autant, il accepte de mener sa petite enquête au palais pour récompenser les personnages de lui avoir ramené sa fille. Deux autres Seigneur des Lois, selon lui au-dessus de tout soupçon, ont validé les fameuses taxes iniques.

Vous commencez à y voir un peu plus clair dans l’intrigue qui se joue à Middenheim, mais il reste de nombreuses zones d’ombre…

par Genseric ( http://jdra.eklablog.net/)

Construction de mon prochain deck magic EDH : Episode 1 – Le choix du général

EDH BRION

Suite à mes non performances en EDH ces dernières semaines, j’ai du drastiquement changer mes habitudes pour mes deck Magic: Crosis OUT, Sedris OUT, Malfegor OUT! Je me suis ensuite penché sur les différents types de deck utilisés en EDH( pour les détails lisez le lien suivant, c’est une mine d’or: http://forums.mtgsalvation.com/showthread.php?t=269517). Mon style de jeu est plutôt « poutre » et que j’aime bien les artefacts, je vais me créer un deck « VOLTRON » (avec le « fatidique »21pts de dommages du général). J’ai décidé de changer aussi mes couleurs et je me suis fixé sur Brion Stoutarm(Blanc/Rouge)avec une thématique tribale « Samourai ».

En voici les prémices:

– takeno general samourai
– argousins samourais
– bushi pied tendre
– freres yamazaki (gauche et droite)
– hatamoto de konda
– nagao lié par l honneur
– samourai du rideau pale
– aubelame kitsune
– appel a la gloire
– lamesort du sokenzan
– maitre d epee kitsune
– mothrider samurai
– ronin enrage par la bataille
– serviteur devoué 
– masque de la memoire
– scinde os
– lingot de sombracier
– godo seigneur de guerre bandit
– shikari leonine
– raksha lionceaydor
– forge acier auriok
– faux des miserables
– chateau d eiganjo
– chatieur loxodon
– weathered wayfarer
– heartseeker

Un perso pour chaque Jdr: Panty Explosion

Chiaki

Prénom : CHIAKI

Nom : KURIYAMA

Junishi : DRAGON

Groupe sanguin : AB

Parapsychique : OUI

Mode vestimentaire : GOUTS TRES PERSONNELS

Godai 

Air : 1

Terre : 3

Eau : 2

Feu : 5

Ether : 4

Traits : NE S’INCLINE JAMAIS DEVANT UN DEFI, AGRESSIVE

Meilleure amie : CHIE SATONAKA

Rivale : MITSURU KIRIJO

Objectif personnels : SE MESURER A LA FILLE LA + « DURE » DE LA CLASSE (ET SES ODIEUSES ACOLYTES)

Nom du lycée : GEKKOUKAN HIGH SCHOOL

Cadre familial : VIT DANS UNE PENSION CAR A PERDU SES PARENTS DANS UNE INCENDIE QU’ELLE A ELLE-MÊME CAUSEE

Cartable : TROUSSE DE DISSECTION, PETIT COUTEAU

Passions : BIOLOGIE(VIVISECTION)

Intro:

Japon, petite ville de la périphérie tokyoïte, alors que le jour a laissé, depuis quelques heures déjà, place à la nuit, une jeune étudiante à bout de souffle court dans une ruelle Pourquoi moi ?! Laissez-moi tranquille ! » Ça fait des semaines que ça dure et Yukiko n’en peut plus. Après les coups de fil anonymes et les lettres imbibées de parfum, ce pervers s’est enfin décidé à se montrer.

Yukiko a dû mal à distinguer son visage… si elle s’arrêtait, ça lui serait plus facile mais que ferait-il d’elle alors ?!

Noooooooooooooooooooooooooooooon !!!!!!!!!!!! Après avoir couru trop longtemps à perdre haleine, Yukiko finit par perdre son chemin et c’est dans un cul-de-sac qu’elle vient de s’enfermer. Son bourreau devant elle, elle le contemple fébrilement. Des larmes se mettent à couler. Non, se dit-elle intérieurement, je ne veux pas que ça recommence. Maîtrise-toi !

C’est toi qui l’a cherché, petite allumeuse ! J’ai tout de suite senti que toi et moi allions bien nous entendre. Il s’approche alors d’elle. Les pleurs de Yukiko redoublent. Elle crie mais personne ne semble l’entendre.

Elle craque. Son cri perce l’obscurité. Un halo de lumière l’enveloppe et ses cheveux se dressent. Le vent se fait plus intense et des nuages noirs se regroupent dans le ciel. C’est alors que, à l’image d’une pastèque jetée à pleine vitesse contre un mur, la tête de son agresseur explose en l’aspergeant violemment de sang.

C’est avec effroi que Yukiko contemple la scène… Elle ne l’a pas voulu. Elle panique. Mais l’heure n’est pas à la flânerie : les ondes parapsychiques qu’elle a générées vont certainement mettre en appétit les yokais et les traces de son méfait ne tarderont pas à mettre sur sa piste les membres de l’ASG (Agents Spéciaux du Gouvernement).

Incarner:  une  étudiante. Certaines  sont dites ‘parapsychiques’ et possèdent des pouvoirs. 

La mission sera de combattre les yokais qui polluent leur existence et, pour celles ‘dotées’ de pouvoir, de ne pas attirer l’attention de l’ASG, prête à tout pour tomber sur un spécimen  pour le disséquer comme un vulgaire rat de laboratoire. Tout çà tout en gardant sa place dans un des milieux scolaires les plus élitistes du monde…

Un perso pour chaque Jdr: Loup Solitaire OGL

Cette semaine j’ai créé 6 personnages prétirés pour l’univers de Loup Solitaire, jeu de rôle basé sur la célèbre série de livres dont vous êtes le héros. Je me suis inspiré des lives en eux-même pour les créer et surtout le volume 2, celui où le seigneur Kaï prend une diligence vers le royaume de Durenor et y fait la rencontre de 5 personnes hautes en couleur. Ils sont téléchargeables sur mon site à la page Outils. 
Concernant la feuille d’aventure, j’en ai créé une nouvelle car la version officielle n’était pas à mon goût( j’imaginais une version beaucoup plus proche de la feuille des ldvelh).

L’équipement de l’Investigateur 2( aide de jeu pour tout jdr contemporain)

Après le petit panorama sur les lampes torches, voici un autre objet usuel que tout le monde à déjà entendu parlé: l’appareil photo.

Quelques modèles populaires des années 20(extraits du Montgomery Ward Catalog et de wikipedia):

Kodak Six-16 (1926)

Shure-Shot AGFA Special (1924)

Eastman Brownie (1920)

Eastman Jiffy Kodak (1927)

Hawkeye Camera (1928)

Seneca Camera (1926)

Rolleiflex (1929)

item6

item4

Avec des conditions de luminosité défavorables – photographies prises dans des endroits sombres ou de nuit – les résultats sont très variables. En règle générale, les machines des années 20 n’étaient pas adaptées pour travailler dans ces conditions et le résultat étaient souvent très sombre(malus de 20%). Utilisez une lampe flash(1927) nécessite une connaissance minimum de 40% en photographie. Il réduit de 20% la difficulté d’obtenir des images en conditions de faible éclairage.

Photographier dans les situations à risque – la prise de photos peut être entravée par un tremblement des mains ou lors d’un échange de tirs – on applique un malus variable entre -5% à -25% selon le cas( les bonus/malus sont cumulatifs). L’utilisation d’un trépied pour certains modèles ajoute +10% lors des jets de photographie.

Habituellement, un personnage ne peut prendre qu’une seule photo par tour avec les appareils des années 20. Les photographes avec 50% ou plus dans la compétence peuvent prendre jusqu’à 2 photos par tour.

Prochainement:
Téléphones et télégraphes des années 20.

Un personnage pour chaque Jdr : L5a

Pour la « Journée Orient » du club des Forgeurs, je masterise un oneshot Le Livre des 5 anneaux(3éme édition). J’ai donc créé pour l’occasion 6 personnages prétirés:

  • Isawa Fosu, shugenja du clan du Phénix( ou Isawa Mariko pour un personnage féminin)
  • Shiba Tashime, bushi du clan du Phénix
  • Yoritomo Kaichi, bushi du clan de la Mante 
  • Moto Ryudo, bushi du clan de la Licorne
  • Doji Hashimoto, bushi du clan de la Grue
  • Asahina Tsudoken, shugenja du clan de la Grue
Je me suis inspiré du comics Death at Koten pour faire les feuilles de personnages. Elles ont été créées à partir de ce générateur en ligne trouvé sur le site de la Scénariothèque. Il vous restera à déterminer l’initiative, les valeurs de combats et les sorts. Pour le background j’ai laissé libre mais voici quelques idées:
Les PJ se connaissent et font partie d’une caravane impériale, ils viennent de terminer un tournoi de Topaze et ont appris à ce connaitre lors de celui-ci ou encore la classique rencontre dans une maison de thé ou une auberge d’un petit village qu’un des PJ connais bien.
Vous pourrez télécharger les pdf sur mon site à la page « outils ».