Compte-rendu : Séance Kult du vendredi 13

Je ne dirai qu’une phrase: merci Emile pour ton incompétence en matière de premiers soins…(et un fumble de plus pour toi à ton actif…tsss)
Mais reprenons depuis le début:
Souvenez-vous, à minuit nous sommes passé dans l’autre monde, au bon milieu de l’enceinte de l’hôpital, un corbillard venu de nulle part s’arrête devant l’entrée avec 4 hommes à bord et un cercueil. Les 4 hommes-chiens s’engouffrent dans la bâtisse et nous décidons de les suivre..
Depuis le Hall d’entrée de l’hôpital on décide de s’habiller pour « passer inaperçu » avec des vêtements de médecins que nous espérons trouver sur place. Bizarrement j’en trouve un à ma taille avec mon nom sur le badge!!! Ce n’est sûrement pas le fruit du hasard!
Direction couloir principal et recherche de la morgue dans les étages inférieurs… Après de longues minutes on se rend compte que la bâtisse ou je ne sais qu’elle puissance inconnue se joue de nous, un peu comme dans l’épisode de la maison des gémeaux dans l’anime Saint Seiya( mais je m’égare!), bref on tourne en rond! Une fois compris le subterfuge, tout semble revenir à la normale et une double porte se trouve face à nous. Des traces sur les murs nous confirment nos impressions, c’est la morgue. De nombreux corps allongés et recouverts de draps nous entourent. Au fond une autre double porte, je m’y rend et je ressent une chaleur grandissante sans en déterminer l’origine exacte. Derrière, un couloir qui se termine bien plus loin en T. Les choses se compliquent quand nous retrouvons nos cibles non loin de là, derrière une autre double porte. Je propose sans succès un plan d’approche discret: attendre que les 4 humanoïdes ressortent de la pièce afin de découvrir qui se cache dans le cercueil sans faire face aux 4 gros bras. Au final l’option musclée est choisie après une découverte, la femme enfermée dans le cercueil est toujours en vie, on décide d’intervenir avec comme leitmotiv on rentre et on avise ensuite… Résultat une fusillade et 3 blessés: moi, Draghan et un des 4 homme-chien. Ils réussissent à s’enfuir en laissant le cercueil qu’ils avaient donc pu au préalable refermer. Je pisse le sang et ensuite je m’évanoui après qu’Emile ait essayé d’arrêter mon hémorragie à la jambe sans succès… Je me retrouve à l’hôpital le lendemain, dans notre réalité et sous la surveillance de la police. Finalement je peux sortir libre en fin de journée. Mes amis me racontent comment on a pu sortir de l’hôpital de l’autre monde et comment j’ai survécu. En tout cas merci au médecin de campagne qui à finalement sauvé ma vie. bien évidemment il a du prévenir la police , d’où le fait que je me suis réveillé sous la bienveillance de la police…De retour chez moi, on reçoit une lettre anonyme nous donnant rendez-vous, ce sera devant chez moi à minuit car je préfère rester en terrain connu.
Une voiture viens nous chercher et nous faisons la connaissance d’un maître-chien à la solde d’un homme puissant qui se joue des humains. Nous ne serions que les victimes de paris et de jeux, notre longévité serais source de gros revenus pour lui mais plutôt des sources d’ennuis pour la meute du maître-chien. Pour stopper les frais il nous propose un marché: notre survie contre la tête de son commanditaire mais nous devons d’abord récupérer une statue de jade au 45ème étage d’un immeuble, « domicile » d’une société nommée Investin et de l’affairiste Mc Dougal et la détruire. Mais qu’elles seront les conséquences de ce marché? Nos adversaires sont-ils des humains?…L’entretien n’aura duré que quelques secondes dans le monde réel, mais je pense que notre « petit » tour en voiture c’est fait dans ce monde parallèle qui nous est encore très difficile à cerner, ou le temps ne s’écoule pas de la même manière…

Compte-rendu : Kult

Au fait je m’appelle Jérôme Kessler et je suis bouquiniste.

On repars du Blue lagoon, le fameux bar où toute l’histoire a commencé, on y a récupéré un porte-feuille d’un des clients du bar qui, tout comme nous la veille, ont tout simplement disparus(Au départ on pensais pouvoir passer dans l’autre monde simplement en étant sur place mais on a découvert que ce sont d’autres que nous qui ont disparu et donc que c’est comme une loterie!) et on se rend à l’adresse du type. Là-bas le FBI débarque ce qui n’augure que des mauvaises nouvelles …

Notre ami Emile décide de leur donner non seulement le porte-feuille volé mais également un suspect sur un plateau…

Petit rappel de quelques faits pour mieux comprendre la suite:


Il y a deux jours, Emile, moi et nos 3 autr
es compagnons d’infortune, on a été recruté sur un forum internet, et on nous avais donné rendez-vous au Blue lagoon. Là-bas on a « shifté » dans un monde dominé par des hommes à tête de chien, un peu comme dans « A la conquête de la planète des singes « . Au retour, on a essayé de chercher quelques infos sur internet sans grand succès!

Maintenant que le FBI s’en mêle que faire? les éviter ou s’en faire des « alliés…
Les scellés mis, on se casse de là et on écoute les news dans l’auto: le journaliste parle de la découverte de 4 corps mutilés. Bingo! notre gars est surement dans le lot…

On décide de vendre notre histoire à un canard peu sérieux sans succès. On esperait dénicher des infos mais au final c’est une mauvaise idée.

Pendant qu’Emile est convoqué au commissariat, on décide d’approfondir nos recherches sur le forum . Finalement on réussi à dénicher un nouveau rendez-vous: à minuit devant un hôpital psychiatrique au nord de la ville. Notre interlocuteur est un habitué du forum, grâce à ses messages on apprend qu’il y a déjà eu une trentaine de victimes, parle de nous comme les cinq qui sont revenus et qu’une 6ème personne est aussi revenue vivante ce matin, contrairement à 4 autres, nos fameuses victimes mutilées de ce matin. Et que tout à commencé il y a une semaine.  
Reste à savoir si  notre commanditaire est un allié ou pas…
En attendant minuit, on est retourné au Blue Lagoon une 2ème fois en moins de 12 heures(on y était retourné à 11h du mat pour pas grand chose), sur place, une espèce de David Caruso(comprenne qui pourra…) nous à signalé sans ménagement qu’il nous suivrais dorénavant de très prêt(merci Emile!). 

A minuit: on les a visiblement semé, devant la grille de l’hôpital à l’heure du rendez-vous, celle-ci s’ouvre et en entrant on « shifte » à nouveau: un corbillard conduit par des hommes-chiens débarque et 4 individus en sortent et transportent un cercueil à l’intérieur de l’immense bâtisse. On s’est aussi rendu compte que la façade du bâtiment avait changé, comme si elle était d’une autre époque, à l’accueil un cadavre en décomposition nous confirme cette impression d »échos du passé »(ce qui était aussi arrivé au Blue Lagoon lors de notre premier passage dans l’autre monde).

Mais maintenant comment on rentre chez nous…

à suivre…