Warhammer 21e et 22e séance : le pouvoir derrière le trône

Sixième et antépénultième jour de festival dans la Cité du Loup Blanc. Les compagnons se réunissent de bon matin dans la salle commune des Armes du Templier dans l’attente de leur ami elfe Bel Caradris. Celui-ci finit par arriver, mais son attitude, à force de fréquenter la bonne société de Middenheim, a tendance à irriter ses vieux compères et le ton monte. Les informations apportées par l’elfe ne satisfont pas Vladimir et l’elfe décide de repartir en ville. Le même jour, il doit participer aux joutes organisées dans le Grand Park. Il passe donc prendre son cheval aux écuries mais constate que celui-ci n’est pas dans son état normal : nerveux, tremblant, les flancs couverts de sueur… Apparemment, le cheval aurait ingurgité une herbe spéciale. Inquiet, Bel Caradris se précipite au palais afin de chercher un autre cheval pour les joutes et soudoie les gardes présents pour obtenir leur aide. Un magnifique destrier répondant au nom de Sirfal lui est proposé.Après une visite chez Petra Liebkosen, sa dame pour les joutes, l’elfe se rend aux joutes, bientôt rejoint par Vladimir, qui s’était porté volontaire pour devenir son écuyer, et Godefroid. Las, au moment de participer au tournoi, Sirfal semble pris du même mal que le cheval de l’elfe. Bel Caradris participe tout de même et à force de persévérance, réussit à se hisser tant bien que mal en finale du tournoi. A un moment, il est opposé à un certain Gotthard Goebbels, mais après avoir remarqué un symbole étrange sur un revers d’épaulière, Bel Caradris réussit à faire disqualifier son adversaire et ainsi poursuivre son parcours jusqu’en finale, mais il doit alors s’incliner contre plus fort que lui. L’elfe décide tout de même de déposer plainte pour l’empoisonnement de son cheval. Après ce début d’après-midi chargé, les groupes se divisent. Bel Caradris se rend chez son ami Dieter Schmiedehammer, l’ancien Champion du Graf et Otto, Godefroid et Vladimir décident d’investiguer sur le fils de Hildeguarde Zimperlich, le chaperon de la princesse Katarina, qui serait selon Petra à la tête d’un réseau de prostitution et de trafic de drogue en ville.Bel Caradris rencontre l’ancien champion chez lui, avec son amie Kirsten Jung. Lors de la conversation, il surprend le guerrier à répéter les mêmes propos lorsqu’est évoqué l’impôt nain, comme s’il n’était plus lui même. Dieter dit que l’impôt nain est juste et que les nains ont de quoi payer. Étrange.

 

Pendant ce temps, les trois compères fréquentent le quartier de la Porte Sud et finissent au Rat Noyé, à la recherche d’un indice concernant le fils de Zimperlich. Par chance, ils tombent juste et après avoir tiré les vers du nez de trois prostituées, organisent une rencontre avec l’intéressé. L’homme les accompagne chez lui mais la conversation tourne rapidement à la bagarre, bagarre dont les trois héros se sortent sans verser le sang. Maîtrisé et ligoté, le voyou répond à leurs questions. Sa mère lui verse de fortes sommes d’argent pour « assurer sa subsistance » et il apprend aussi aux héros qu’un certain Joseph Sparsam, Chancelier du Graf, serait un de ses clients réguliers pour la drogue. Brandissant le spectre des répurgateurs, Vladimir s’assure du silence du voyou.Pendant ce temps, Bel Caradris et Elke Külnar se rendent au palais où la prêtresse fait enfin la connaissance de quelques personnalités. Le médecin Pavarotti, qui ne semble pas insensible à ses charmes, la princesse Katarina et son chaperon ainsi que, dans le courant de la soirée, le grand prêtre Ar-Ulric. Celui-ci finit par avouer, dans une sorte d’interrogatoire serré, qu’il a bel et bien eu une relation avec la favorite du Graf, Emmanuelle Schlägen, mais qu’il y a mis un terme lorsque leur correspondance leur a été volée. Les prêtres d’Ulric se doivent au célibat et la nouvelle de cette relation aurait fragilisé la position du culte d’Ulric, autant dire de la cité elle-même. Selon lui, une dame appartenant à une famille du Middenland, les Von Stern, serait l’intermédiaire du cerveau de l’affaire. Encore des pistes, encore des noms, mais au moins, la dame Von Stern serait la même dame que celle qui avait organisé l’enlèvement de la fille de Herlich, le Seigneur des Lois… Au moins une info qui se recoupe…

Vous apprenez aussi que l’attitude étrange de Dieter Schmiedehammer serait peut-être due à une hypnose. Pavarotti accepte de vous accompagner chez lui le lendemain pour en avoir le coeur net.

Le mystère s’épaissit.

 

Alors que Elke est rappelée au temple de Shallya pour s’occuper des blessés d’un match de rotzball improvisé en pleine rue, Bel Caradris et Vladimir Lapkov se rendent en compagnie du docteur Pavarotti chez Dieter Schmiedehammer afin d’établir si oui ou non l’ancien champion du Graf a été hypnotisé. Le Tiléen réussit à ôter de l’esprit de Dieter les idées implantées par une mystérieuse rousse décidément bien présente dans les intrigues qui minent Middenheim. Cette piste s’arrêtant là, nos héros se renseignent sur Gotthard Goebbels, le mystérieux jouteur en armure affublée d’une rune chaotique. Ils finissent par le localiser : il n’est pas trop difficile à trouver, puisque c’est le Maître de la Kommission du Commerce et qu’il est connu du Seigneur des Lois Ehrlich. Chez lui, il n’est pas difficile de lui faire avouer qu’il n’est autre que Gotthard Von Wittgenstein, mais un marché est passé. En échange de renseignements et d’un rendez-vous avec la rousse répondant au nom de Aminda Von Stern, compagne du Seigneur des Lois Wassmeier, les aventuriers proposent de garder le secret sur son identité. Le « grand projet » dont Gotthard parlait dans sa lettre n’est autre qu’une grande orgie en ville.Aminda Von Stern répond bien à l’invitation sous un prétexte fallacieux et est rapidement maîtrisée par les héros après que Elke ait rejoint toute la bande. Amenée chez Ehrlich, elle est finalement présentée devant l’un des Middenmarshalls et Dieter Schmiedehammer. Sous l’hypnose de Pavarotti, elle répond à toutes les questions et accable ainsi Wassmeier. Pire, elle révèle que Hoflich, le troisième Seigneur des Lois, est mort et actuellement remplacé par un Doppleganger, un changeur de forme. Des gardes sont appelés et ordre est donné d’amener Wassmeier et le faux Hoflich à la garnison, mais le Middenmarshall hésite et demande aux sorciers de la Guilde de confirmer que Von Stern dit bien la vérité. Otto accompagne des gardes chez Wassmeier, mais celui-ci parvient à les éviter grâce à une vulgaire diversion. Godefroid se rend chez Hoflich avec d’autres miliciens, mais n’y découvre qu’un cadavre momifié, celui du vrai Hoflich, ainsi qu’un schéma qui semble retracer les contours du complot. Chez les sorciers, Aminda confirme bien sa version et des dispositions sont alors prises pour protéger le Graf.

Arrivés au palais, Bel Caradris, Elke et Vladimir, accompagnés d’un Middenmarshall et de gardes, se ruent vers les appartements du Graf lorsqu’ils apprennent que Hoflich, alias le Doppleganger, les y a précédés. Ils découvrent deux Grafs identiques occupés à se battre, mais une Rafale de Vent de Vladimir et la promptitude de l’elfe empêchent le monstre de commettre son forfait. Pendant ce temps, en ville, Godefroid et Otto entendent un grand fracas en provenance de la Porte Sud : il semble que Wassmeier ait rencontré son destin en essayant de s’échapper de la ville, mais sa mort demeure incertaine : un éclair semble avoir frappé le pont qui enjambe le vide au-devant de la porte et selon les témoins, son chariot serait tombé en contrebas. Mais ce n’est pas le plus inquiétant. Les héros sont finalement rappelés au palais où le Middenmarshall les mets aux arrêts. Apparemment, il a été jugé qu’ils en savaient trop sur les mécanismes du pouvoir en place et sur les vices cachés de différentes personnalités : drogues, relations interdites, faiblesses charnelles ou opinions politiquement incorrectes… En voilà une façon de traiter les sauveurs du Graf…

par Genseric

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s