Les jeux de rôles ont leur histoire : Sword World

Sword World c’est quoi?
C’est un jdr papier écrit en japonais de 1989(pour la première édition, une version plus complète est quand à elle sortie en 1996)dans le monde de Forcelia(cf. Les Chroniques de la guerre de Lodoss, La légende de Crystania), un univers med-fan comme Glorantha ou les Royaumes oubliés. A l’image de D&D et Runequest, c’est un système de jeu basé sur les classes(et les compétences liées) et les races mais  uniquement avec des d6, au Japon ils ne sont pas habitués à jouer avec les autres dés (d100 et d20).
Au départ il y avait 5 races(humain, nain, elfe, demi-elfe et un halfelin immunisé à la magie) et 10 classes de personnages(guerrier, barde, prêtre, ranger, shaman, sorcier, sage, voleur, prêtre-dragon et une version « mauvaise » du prêtre, les 2 dernières étant réservées aux PNJ).
Que serais un tel monde sans la magie et donc celui-ci n’échappe pas à la règle. La magie est basée sur le language magique(voir plus bas)
SW 2.0!
Cette deuxième édition, appelée 2.0, sortie en 2008, à gardé le même système de règles mais il y a « plus » de « tout » à l’intérieur! L’univers de jeu à été également changé et s’appelle Rakusia. Il existe désormais 15 classes(ne reste que le guerrier, le barde, le prêtre, le sage, le ranger et le sorcier de la première édition) et 8 races en tout. Les « nouveaux venus » sont: l’invocateur, le catcheur, l’éclaireur, l’artilleur, l’escrimeur, le cavalier, le « techno-magicien », l’enhancer(sorte d’illuminé) et l’érudit(lié aux fées).
Au niveau des races, le demi-elfe à disparu et sont apparus: le Tabbit(sorte d’homme-lapin pro-magie), le « peuple runique »(des humanoïdes qui servent les autres races), le Cauchemar(sorte de mutant dégénéré d’autres races et qui trouve son origine lors d’affrontements magiques destructeurs = la Souillure) et le Lilldraken(sorte de drakéide expert en commerce)
Plus d’infos sur le grog: http://www.legrog.org/detail.jsp?id=10088
Le système de jeu

Le jeu utilise une table de résolution générique qui permet de déterminer  aussi bien le résultat d’une action que les dégats. On lance donc 2d6(le double 1 est toujours un échec) et on reporte le résultat dans la colonne correspondant à la caractéristique sollicitée( la force, le pouvoir, …)

Table de résolution et les différentes magies de Forcelia à télécharger ici.

Que choisir?

En attendant une éventuelle traduction de ce jdr mythique(ou commencer à apprendre à lire le japonais!), vous pouvez vous reporter sur d’autres jeux japonais déjà traduits ou en passe de l’être:

-Maid rpg: http://www.maidrpg.com/

-Tenra Bansho zero: http://www.tenra-rpg.com/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s