Warhammer – L’Ennemi Intérieur: Ombres sur Bogenhafen, première partie

En quittant Weissbruck, nous nous engageons à travers la forêt impériale sur le Reik puis sur le Bogen. Le voyage est calme. Après six jours passés à bord du Béribili, la péniche de Joseph Quartijn, j’ai acquis assez d’expérience du manoeuvrage d’un bateau pour m’en tirer seul.
Arrivés à Bogenhafen, grosse bourgade agricole et commerciale à l’orée de la forêt, nous laissons notre vieil ami Joseph à ses affaires et comptons bien profiter de la fête locale, la célèbre Schaffenfest (la Fête du Mouton). C’est l’occasion pour les éleveurs locaux de faire valoir leurs têtes de bétail mais aussi pour le quidam de s’adonner à divers plaisirs notamment alcoolisés. Le vaste champ de foire s’offre à nous !
Rapidement, nous formons des groupes distincts et nous visitons chacun à notre façon l’endroit. Gardant à l’esprit la raison de votre présence ici, Vladimir Lapkov se rend à l’hôtel de ville pour y faire valider son autorisation d’utiliser la magie et pour se renseigner sur les notaires de la notice trouvée sur Kastor Lieberung. Ces notaires, apparemment, n’existent pas, confirmant la thèse du piège tendu au sosie de Walken. Une petite visite à l’imprimerie où la lettre fut imprimée enlève tout doute à ce sujet. Vingt mille couronnes nous passent donc sous le nez.
Elke Külnar et Godefroid Mirmaton font la connaissance du Docteur Malthusius et sa cohorte de monstres de foire, dont un gobelin à trois pattes aux velléités évasives. Ils décident toutefois de revenir voir le spectacle plus tard dans la journée. Ils rencontrent ensuite une apothicaire du nom d’Elvyra Kleinestun qui les invite à la retrouver, s’ils le veulent, dans sa boutique de Weissbruck à l’occasion.
Otto Babenberger entend bien se mesurer à Brute, le lutteur forain, mais après avoir démontré sa vitesse de frappe, le vaillant combattant a rencontré plus fort que lui et son front en est resté marqué… Toute honte bue, il s’en est allé rejoindre ses compagnons.
Après avoir bien bu avec Vladimir, moi et Walken Schürz dont on raconte qu’il ne tient pas l’alcool, rejoint plus tard par un Otto visiblement renfrogné, décidons de tenter notre chance aux joutes, organisées pour le beau peuple des environs. Après nous être procurés un cheval, je m’inscrit comme champion de Kastor Lieberung, alias Walken. J’ y réussit plutôt bien puisque j’ élimine deux candidats plus expérimentés, dont le champion de la Baronnie, avant de connaître à mon tour la défaite. Au passage, Je remercie une jeune femme de bonne famille, Elen Ruggbroder, de m’avoir offert son soutien lors des joutes.
Pendant ce temps, au spectacle du docteur Malthusius, Elke et Godefroid assistent à une nouvelle évasion du gobelin à trois pattes… Mais cette fois, la créature peut rejoindre les égouts par un soupirail à l’ombre des murailles. Amenés devant le conseiller Richter, juge du Tribunal des Fêtes, ils se voient confier la mission de retrouver le gobelin en échange d’un peu d’or et du gîte pour la nuit.
La traversée des égouts est brève, mais permet aux deux explorateurs de découvrir la porte d’une sorte de guilde de voleurs et d’essuyer les coups des malandrins avant de prendre la fuite, non sans avoir semé un certain grabuge dans la cave… Le corps d’un nain totalement défiguré est également retrouvé dans une coursive. Inquiets, les chasseurs préfèrent renoncer à leur proie sans l’aide de renforts et remontent à la surface.
Le soir venu et enfin réuni, nous nous rendons à l’auberge « la Fin du Voyage » afin d’y passer la nuit, et mettre au point un plan visant à augmenter nos gains dans la traque du gobelin, remise au lendemain. La rumeur est lâchée qu’un horrible monstre mutant tueur de nains rôde dans les égouts de la ville en plein Schaffenfest…
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s