Le Seigneur des Liches: dernière partie…

(…)Alors que le monastère de la Maisontaal est assiégé par des morts-vivants en nombre, moi, Bel-Caradris, gentilhomme elfe, et Otto Babenberger, le garde humain, tentons une sortie
vers la forêt proche pour négocier l’aide des skavens… Les défenseurs ont en effet trouvé l’Arca Chaotis, un artefact maléfique très important pour les hommes-rats, mais ne peuvent s’en servir sans leur aide. Là, nous rencontrons aussi Walken Schülz, un forestier capturé quelques heures plus tôt par les skavens.
De retour au monastère avec Rasskabak, le sorcier des skavens, réussi à ouvrir l’Arca Chaotis et à animer complètement l’homme de fer construit par de Muscadet. J’en prend le contrôle grâce à l’anneau noir trouvé dans la crypte. C’est alors que l’assaut semble commencer, peu avant l’aube. Les squelettes approchent des murailles et semblent les étudier… Fébrilement, mes compagnons s’activent pour tenter de fortifier les défenses, mais une apathie terrifiée semble s’être emparée des villageois.
L’assaut est alors donné ! Les portes finissent par céder, d’abord au sud, puis au nord. Malgré une résistance héroïque, Nous ne pouvons rien contre le nombre des assiégeants et nous nous retranchons vers le monastère. Là, une carriole fantômatique a fait son entrée et des lueurs mauves s’insinuent partout dans l’enceinte du monastère. Le nécromant Heinrich Kemmler est dans la place ! Dintrans et ses moines, interrompus dans leur prière pour la sauvegarde du lieu de culte, se ruent à l’assaut, mais le maître de la Maisontaal semble revivre des moments pénibles alors qu’il fait face à son ennemi. Invoquant deux champions morts-vivants, Kemmler, épuisé par l’invocation et le contrôle de toute son armée, semble se contenter d’une victoire physique sur ses rivaux… Mais les défenseurs résistent et rendent coup pour coup. Au final, c’est l’initiée de Shaalya, Elke Külnar, qui porte le coup fatal au Seigneur des Liches, l’abattant et brisant son bâton dans la foulée. Soudain, tous les morts-vivants invoqués sont réduits en petits tas de poussière… Le monastère est sauvé ! Dintrans, blessé, est rapidement soigné par ses moines, tout comme mes compagnons dans le besoin. Petit à petit, les survivants se réunissent… L’orage est passé, et la journée semble plus chaude que les précédentes…
Arrivés quelques jours plus tard, alors que les travaux de reconstruction vont bon train, des émissaires de Parravon, prévenus, prennent connaissance de la situation et promettent leur aide au monastère ainsi qu’au village de Frügelhofen et qu’aux fermiers survivants. Une affiche venue de Parravon nous est également proposée… Un noble du nom de von Tasseninck est à la recherche d’aventuriers et promet une paie royale. Il réside à Altdorf… Destination qui semble recueillir l’assentiment de mes amis et le mien car je comptais de toute manière m’y rendre… Après quelques jours de repos et une aide accordée aux habitants de la vallée, Nous nous remettons en route… Vers l’Empire !
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s