Compte-rendu Warhammer par Genseric

Le Seigneur des Liches: Episode 2
De retour à Frugelhofen en compagnie des nains de Gimbrin, les explorateurs ont apporté la nouvelle du mal qui menace la vallée. Les morts sont en marche! Il ne fait aucun doute que le village est la prochaine cible des assaillants. La défense s’organise autour des personnages, des nains et des quelques figures emblématiques du village : Alain Gascoigne, Hector Brioche, Shalyir Maindelune ou encore Cecil de Vere Cholmondeley.


Une première attaque survient lorsque, au sommet de la colline proche du village, est invoquée une catapulte nécromantique, lançant des crânes hurlant sur les villageois. Les aventuriers ont cependant tôt fait de faire taire le feu ennemi, avant que ne reviennent les héros de la ferme Wernicke.

Le conseil de guerre se tient chez Hector Brioche. Il est décidé d’organiser la défense du village, même si les défenseurs semblent voués à une mort certaine. La nuit puis encore à l’aube, des coups de tonnerre retentissent dans la vallée. L’un au pied du Frugelhorn, l’autre au-dessus de la ferme Kessenbrinck. L’ennemi lève de nouvelles troupes, les aventuriers en sont convaincus.

Un petit détachement est envoyé à la ferme calcinée des Kessenbrinck, pour essayer de comprendre le plan d’attaque des ennemis, mais ne découvre que ruines et, comme ils s’y attendaient, aucun cadavre. L’assaut ennemi est pour bientôt, et le détachement rentre vite au village.

En fin d’après-midi, l’assaut débute ! Une cinquantaine de squelettes font route vers le village. Ils sont chaudement accueillis par les flèches et les coups de hache des défenseurs. En première ligne, les nains prennent le gros des pertes à leur compte, mais doivent bien se rendre compte que leur sacrifice est vain. Ils proposent alors de fuir par le fleuve : des coquilles, de petites embarcations circulaires, leur permettront de fuir le village rapidement et de se rendre au monastère de la Maisontaal, une place forte facilement défendable. C’est malgré tout dans une certaine organisation que se déroule la fuite. L’un des aventuriers remarquant au passage l’étonnante prouesse martiale de Cecil… Alors qu’ils quittent le village, les défenseurs observent l’arrivée sur les lieux d’un sinistre cavalier.

La descente de la Vaswasser se passe sans mal, même si l’initiée de Shalya est contrainte à un bain forcé en vue de la chute d’eau. Abrités au monastère, les réfugiés reprennent espoir ainsi que des forces. Jean-Louis Dintrans, le maître de la Maisontaal, reçoit bientôt les personnages. Il leur explique qu’une estafette a été envoyée à Grunère pour quérir l’aide de l’armée de Parravon, mais celle-ci n’arrivera pas avant trois ou quatre jours. Dintrans évoque alors un autre plan : Eric de Muscadet, l’ancien maître du monastère, était un magicien et aurait caché dans son laboratoire secret une armée capable d’aider les défenseurs de la vallée.
Il propose alors aux aventuriers d’explorer les cryptes à la recherche du laboratoire caché. Ils en reviennent bientôt avec quelques artefacts intéressants : un homme de fer, sorte d’automate animé par un anneau magique et l’Arca Chaotis, un coffret renfermant, probablement, un morceau de Pierre Distordante. Selon les notes de de Muscadet, l’automate ne peut accéder à sa pleine puissance qu’en étant frappé par un éclair de l’Arca Chaotis, mais celle-ci est enfermée dans un coffret magique que, visiblement, seuls des skavens peuvent ouvrir. Justement, les moines observent d’étranges allées et venues dans les bois alentours, ainsi qu’un feu de camp allumé pendant la nuit en lisière du bois… Peut-être les skavens sont-ils plus proche qu’on ne le pense…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s