Compte-rendu Dark Heresy

L’attention de l’Inquisition a été attirée par la découverte du cadavre d’un homme sur la voie du transpole de Sibellus. Le corps, après autopsie, révèle des signes d’interventions chirurgicales et de greffes illégales,typiques d’une science hérétique. Après avoir dissimulé le corps et l’incident, un groupe d’adeptes fraichement recruté(Ndr: vous les PJ)est envoyé sous couverture dans la division Coscarla de la cité-ruche Sibellus. L’Inquisition souhaite savoir comment ces greffes hérétiques ont pu se retrouver dans le corps d’un citoyen sans histoire appelé Saul Arbest …

Vous vous dirigez donc vers le district Coscarla pour enquêter sur le défunt et sa sœur et rassembler autant d’indices que possible. Vous y découvrez un environnement glauque et triste.
En attendant de pouvoir interrogez la sœur du défunt vous êtes rapidement confrontés aux gangs criminels locaux, ainsi qu’aux forces de l’ordre dépassées, aux pauvres ouvriers qui noient leur désarroi dans l’alcool et la drogue et à la racaille omniprésente, une bagarre dans un bar situé dans le hall de l’Union des ouvriers du tertiaire de Tantalus(dont à fait partie la victime) finira par vous convaincre que ce lieu est vraiment la proie de tous les maux .
Lorsque le cycle nocturne de la ruche pointe et que l’éclairage du district faiblit pour atteindre son bas niveau, vous vous retrouvez confrontés à un tout nouveau problème: des voleurs de corps aux yeux rouges. Ces créatures rappellent la science hérétique révélée lors de l’autopsie d’Arbest!
Mais quel est donc cet endroit sordide! Même Drayelok, le propriétaire du seul Hôtel du coin où vous passerez la nuit s’avèrera être un criminel en puissance. Tout ceci vous permettra quand même de rencontrer Luntz, le chef des narco truands qui vous révèlera la cachète des créatures nyctalopes rencontrées un peu plus tôt: L’Hospice de Tantalus.

Décidés à trouver leur antre, vous pénétrez par les cuisines de la bâtisse, et vous découvrez avec dégout que la cuisine y est …sanglante! Dans une annexe derrière des cuves sont entreposés des bidons remplis de sang et de restes humains! Ils sont visiblement servis au réfectoire à la place de la nourriture « ordinaire »! Lors de l’exploration des lieux vous découvrez notamment une créature (Ndr:appelée bio homoncule, construction organique créée par une science interdite à partir d’organes humains, de sérums chimiques et de tissus développés in vitro!), l’origine des voleurs de corps et tout le petit monde des horreurs à la solde du Chirurgien, en fait une techno-adepte renégate, employée par un culte hérétique, les Logomanciens. C’est une biosculptrice dont le champ d’intérêt particulier est la création (illégale) de sérums chimiques(Ndr: finalement qui sais qu’elle est la composition exacte de la drogue Obscura!) et d’organes artificiels visant à améliorer le corps humain. Elle utilise des cobayes humains vivants pour ses expériences et la populace opprimée de Coscarla représente une source inépuisable de victimes. Au vu du nombres de ses « créations » il y a du y avoir pas mal d’enlèvements.

Malgré la perte d’un des vôtres, vous parviendrez finalement à contrecarrer les plan de ce monstre et de ses sbires, à ramasser assez de preuves pour valider les doutes de l’inquisition. 
Les rumeurs prétendront que le situation aurait pu être bien pire mais c’est une autre histoire…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s