Compte-rendu Warhammer : Le Seigneur des Liches s01e01

Gros compte-rendu par notre vénéré MJ Genseric:

Le petit village de Grunère accueille les voyageurs qui souhaitent traverser les Montagnes Grises depuis la bordure bretonienne vers le Reikland et l’Empire. Carrefour de la communauté agricole locale, le village offre peu de loisirs aux passants. A la taverne de l’Ogre Bouilli, vous lisez avec attention une affiche appelant aux aventuriers. Le maître du monastère de la Maisontaal, Jean-Louis Dintrans, cherche des explorateurs pour cartographier une région des montagnes et y recueillir des informations historiques.


Après nous être équipés et préparés, nous empruntâmes le sentier qui serpente sur le versant bretonien des monts et nous nous hissâmes de plusieurs centaines de mètres en quelques heures. Le voyage se déroule bien jusqu’à ce que la pluie se mette à tomber, nous glaçant les sangs. Seul l’apprenti sorcier, grâce à un sortilège, évite les frissons humides. Alors que la soirée s’avance et que nous désespérons de trouver un endroit sec pour passer la nuit, nous somme attirés par une lueur spectrale dans le lointain. Impossible de la rejoindre, pourtant. Quelques minutes plus tard, une autre lueur, plus tangible, celle-là, nous réchauffe par avance : un feu ! Un abri !

Las, l’endroit, un petit prieuré de montagne, est occupé par des skavens, accompagnés d’un de leurs sorciers. Ceux-ci semblent vouloir éviter le combat, mais notre attitude menaçante les pousse à la fuite par l’arrière du prieuré. Nous profiterons donc d’une nuit au sec et d’un feu revigorant.

Au matin, Nous reprennions la route et arrivâmes bientôt dans la vallée de la Vaswasser et en vue du monastère de la Maisontaal. L’accueil y est chaleureux, bien que guindé. Le maître des lieux, Jean-Louis Dintrans, qui a récemment pris la place de de Muscadet, l’ancien maître, nous reçoit dans son étude. Il nous annonce la raison de la quête qu’il nous propose d’accomplir. D’anciens brigands, les Bandits au Sang Bleu, ont sévi il y a quatre siècles dans la région. Il cherche à rassembler des informations sur leurs sépultures à des fins littéraires et historiques. Il a divisé la région en zones, chacune d’entre elles ayant été confiée à un groupe d’explorateurs.Votre carré sur la carte porte un nom : la vallée du Frugelhorn. Le soir, autour d’un bon repas, nous fîmes la connaissance de l’abbé Pieter Hadermans, un vieil homme râleur et peu causant. Le lendemain, nous repartîmes le long de la Vaswasser en direction de la vallée et du village de Frugelhofen.

A la tombée de la nuit, nous rencontrons deux nains prospecteurs : la petite famille Maindepierre. Ils nous proposent de passer la nuit en notre compagnie. Après avoir bu et joué aux dés, nous allâmes vous coucher. Au milieu de la nuit, nous somme tirés de notre sommeil (enfin méditation pour moi!) par un roulement de tonnerre assourdissant. Un éclair apparaît et se maintient étrangement longtemps au-dessus d’un pic rocheux que les nains identifient comme étant le Frugelhorn. Rien d’autre ne se produit de la nuit et nous nous séparons des nains au matin, non sans que ceux-ci nous aient recommandé(heureusement que le MJ est attentif ;D) de nous rendre à la mine de Gimbrin et de rencontrer Bardak Barantan, le sage. Un peu de gnôle de Fugelhofen devrait adoucir ses façons.
A midi, nous arrivons en vue de Frugelhofen pour y rencontrer le chef du village : Hector Brioche. Celui-ci nous conseille de nous rendre chez la veuve Leroux, pour le logement. Le village n’a pas l’habitude de recevoir des voyageurs, mais actuellement, il en compte quelques uns. Le soir, nous faisons leur connaissance. Cecil de Vere Cholmondeley, Albi Schultz et surtout Shanyir Maindelune, la jolie Elfe. Autre personnalité locale, le taciturne Alain Gascoigne. La soirée se passe agréablement et vous êtes invités à rester le lendemain à la Journée de la Pierre, la fête locale.

Au matin, nous assistons à la Procession de la Pierre, qui consiste à prendre un galet ou un rocher dans la rivière et à aller le déposer sur le cairn protecteur du village. Après, une sorte de concours de tir(que j’échoue lamentablement!) sur des amphores suspendues au-dessus de la rivière, un grand repas est préparé, mais nous préférons nous mettre en route pour la mine des nains.
La route est agréable, malgré le climat une nouvelle fois maussade. Nous longeons la Vaswasser puis entrons dans les plaines de la vallée. Dans un renfoncement rocheux, nous arrivons à la mine en question. Malgré une légère altercation(merci magicien!) avec les gardes de l’endroit, nous nous faisons conduire auprès du chef Gimbrin Bonmeneur, qui accepte de nous faire rencontrer le vieux sage Barantan. Celui-ci nous confie l’histoire des Bandits au Sang Bleu et nous indique que la sépulture de leur chef est devenue un sorte de lieu de pélerinage pour ses anciens alliés qui sont venus s’y faire enterrer aussi. Plus inquiétant, une légende circule prétendant que le chef brigand, au moment de sa mort, cerné par les troupes du duc de Parravon, aurait passé un marché avec une entité démoniaque…
Alors que vous posons quelques questions, un des gardes nains entre haletant dans la salle : la mine est attaquée !


Dehors, une escouade de squelettes animés avance, menaçante. La résistance s’organise et bientôt, les défenseurs de la mine et nous mêmes sont victorieux. Inquiets, les nains se tournent vers leur chef, Gimbrin, et leur sage, Bardak. La décision est prise : il faut abandonner la mine pour aller prévenir le village et les autres habitants de la vallée. Le Mal s’est réveillé…

Alors que le groupe descend dans la vallée, une noire fumée s’élève au-dessus de la ferme Kessenbrinck. Un détachement est envoyé vers la ferme Wernicke et de notre côté(moi et la prêtresse) nous partons vers Frugelhofen.
La ferme Wernicke est encore intacte, ses habitants sur le qui-vive, mais peu après l’arrivée d’une partie du groupe, un nouvel assaut de morts-vivants se produit… Un nain perd la vie, mais les fermiers sont sains et saufs. Emerich Wernicke et son père Gunther, femme et enfants, accompagnent leurs sauveurs au village…
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s