Compte-rendu des Annales du Disque-Monde…

Résumé de la partie d’hier soir par notre MJ Genseric:


Depuis quelques jours, la ville d’Ankh-Morpork est en effervescence. Des membres des guildes des voleurs et des Assassins ont subi des attaques mystérieuses dans l’exercice de leurs respectables métiers. Pour rappel, le crime en ville est organisé sur base d’un taux « acceptable » de criminalité. Ainsi en a voulu le Patricien. Lorsqu’ils se conforment aux règles, voleurs et Assassins sont donc des travailleurs comme les autres.
Certains parlent d’une ombre semblable à une chauve-souris. D’autres à un troll immense armé d’une massue. Les trolls, eux, voient plutôt un nain très petit commettre ces attaques…

La veille, quatre criminels ont été rapportés au Guet des Orfèvres, pieds et poings liés mais visiblement désireux de se racheter une conduite. Samuel Vimaire, comissaire divisionnaire du Guet, a été reçu par le Patricien et vous a fait part du souhait de ce dernier de voir les agents du Guet protéger les membres de ces deux guildes. Personne ne voudrait de voleurs et d’Assassins en colère dans les rues de la ville.

C’est donc à une mission contre-nature que vous vous attachez, dès le premier soir, en compagnie de Martial Ghulot et de ses sbires, membres de la Guilde des Voleurs. Et ainsi débute votre enquête… Après quelques interrogatoires, il semble que la piste de la chauve-souris nocturne soit la bonne. Les membres « repentis » semblent avoir été hypnotisés ou ont quitté la ville pour s’engager dans la légion. Le directeur de la Guilde des Assassins a par contre été enlevé et la foule commence à trouver ce « justicier » assez sympathique. La presse dénonce même Samuel Vimaire, connu pour ses positions à rebrousse-poil et son manque de tolérance envers les criminels, même organisés.
Lors d’une mission d’escorte, les personnages sont enfin confrontés à ce justicier, vêtu d’un costume moulant noir et masqué. Il se fait appeler Super Morpork et dénonce la criminalité galopante à Ankh-Morpork ainsi que les petits arrangements mesquins du Patricien. Lors du combat, rendu plus difficile par l’usage d’une grenade alchimique, le super héros réussit à s’enfuir, mais les personnages lui arrachent un morceau de sa cape. Celui-ci porte la marque de Mimms, un tailleur nain réputé.
Mimms avouera que cette cape a été vendue à Marthe Vandergast, la gouvernante du richissime Peter Wayne Parker. Les personnages sont donc convaincus que ce bourgeois est leur coupable. Ils prennent donc rendez-vous avec Tambourinoeud, le secrétaire particulier du Patricien, pour obtenir un ordre d’amener. Ils arrêtent monsieur Wayne Parker, non sans avoir découvert que son père était membre de la Guilde des Alchimistes.
Mais c’est en confrontant le suspect avec l’Igor du Guet, Igor, que l’un des agents a réussi à lui faire avouer sa culpabilité. Enfin, selon monsieur Wayne Parker, s’il avoue être Super Morpork, il ne reconnaît pas que ses actes aient été criminels. Il lutte contre le crime et la corruption. Il escompte bien faire « boule de neige » et provoquer le sursaut démocratique et sécuritaire nécessaire à la ville. De telles idées auraient plu à Samuel Vimaire, et c’est sans doute pourquoi il ne s’est pas mêlé de cette enquête, prenant un congé pour raisons personnelles.
Livrés au Patricien, le super héros et sa gouvernante ont été exécutés… La grogne s’est installée en ville et les gens commencent à critiquer l’attitude des agents du Guet, vus assez souvent occupés, ces derniers jours, à protéger voleurs et malandrins alors qu’ils commettaient leurs méfaits… La presse fustige, elle aussi, sous la plume de la journaliste Rita Plumesec, l’incompétence et la morgue des agents…
Le directeur de la Guilde des Assassins a quant à lui été retrouvé dans le manoir Wayne Parker, drogué mais pas encore « converti » par hypnose. Il a repris ses fonctions… Et la vie son cours dans la cité la plus magnifiquement putride du Disque-Monde…

Publicités

2 réflexions sur “Compte-rendu des Annales du Disque-Monde…

  1. J'espère que ça t'aura plu. Les autres joueurs étaient un peu fatigués, je crois… En fait, j'avais prévu une fin assez ouverte où vous auriez pu laisser parler vos propres convictions…

  2. Malgré le fait que nous étions tous un peu fatigué parmis les joueurs j'adore cet univers et ton interprétation est bien dans le ton…si ton Super Morpork avait été une femme la fin aurais été différente ;D.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s