Compte-rendu L5a

Matsu Sosenkiu, Ookomi, Isawa Mishiko et Yogo Aoschi vivez depuis peu au sein d’une institution impériale assez particulière et itinérante, une caravane qui offre ses services aux plus démunis et à tous ceux qui souhaitent son aide
.
La cité provinciale de Ware Toshi, en terres licornes, accueille chaque année, et quelques jours après les moissons d’été, la foire de Kubaku.
La Caravane Miya, dont vous faites donc partie, s’est arrêtée en ville à la demande du daimyo de la région, Shinjo Hanpei, pour enquêter sur la possible disparition des habitants du proche village de Hadako.
Et notamment les forgerons, qui ne sont pas venu à la foire, et qui pourtant avaient « annoncé » leur venue!
Aidés d’Utaku Temari, une des proche du daimyo, vous partez en direction de ce village.
A la fin du premier jour, vous arrivez à la garnison la plus proche où les ashigarus présents vous offrent un toît pour la nuit!
Le lendemain vous arriver enfin en vue de la vallée où se situe le village d’Haruko, but de votre voyage.
Malgré le fait que le village semble déserté vous avez cette impression de vous sentir espionnés!
Mais où sont les villageois? Les rizières sont asséchées, les demeures semblent abandonnées, le temple souillé par des animaux sauvages visiblement affamés et la forge est vidée: plus aucune trace de métal et le brasier est éteint! Des traces de pas montrent bien que les habitants on tous fuis mais pour qu’elle raison?
Vous décidez de suivre les traces vers l’Ouest jusque dans les bois, non sans avoir remarqué des « trous » dans la falaise toute proche surplombant le village et le ruisseau alimentant la forge et les rizières.
Deux heures plus tard, vous faites face à un mur d’enceinte de ce qui semble être un monastère « bordant » la falaise toute proche. Longeant celui-ci, vous trouvez une partie des villageois dans un camp de fortune aux abords de l’entrée du monastère. Un moine sert quelques nourritures à ces réfugiés.
Vous comprenez que seuls les blessés ont été admis à l’intérieur du monastère pour y être soignés.
Après quelques discussions où vous apprenez finalement que des bandits auraient attaqués le village, les moines autorisent Temari-sama à pénétrer à l’intérieur. Après un bref entretien avec Shotai, Abbé du monastère de la Parole minérale, Temari peux interroger un des forgerons survivant du village qui confirme l’attaque des bandits. Il avoue aussi que des créatures humanoïdes(qui vivent dans ces« trous » découverts plus tôt) les ont aidés à créer un nouvel alliage d’acier de meilleure qualité, le fameux « butin » que les bandits avaient visiblement entendu parlé et qu’ils semblaient rechercher!
Et maintenant? Vous vous préparez à redescendre avec les villageois valides vers leurs maisons mais quelles suites donner à cette histoire?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s